Burkina Faso : Le Président Compaoré malade

Courant mois de mars dernier, le président du Faso, Blaise Compaoré avait effectué un voyage privé en France. Dès lors, les supputations vont bon train à Ouagadougou sur les «véritables raisons» de sa visite dans  l'Hexagone. Nombre de personnes pensent que le chef de l’Etat y est allé se soigner et n’hésitent pas à lui trouver des signes de maladie ou de fatigue à chacune de ses sorties médiatiques.

«Le président (Compaoré, ndlr) est malade. Il n’y a qu’à le voir pour le savoir. Il a maigri d’un coup et semble beaucoup fatigué». Telle est la synthèse des commentaires des Ouagalais sur l’état de santé du président.

Et chacun y va de son diagnostic et de son remède. «A force de gérer tant de problèmes dans la sous-région, on ne peut que tomber malade sous le coup de la fatigue liée à tant de sollicitations» croient savoir les uns, tandis que les autres pointent du doigt le quart de siècle de règne du président Compaoré.

Ces supputations sur la santé du président vont encore de plus belle avec un article d’un hebdomadaire de caricature de la place qui titrait dans sa dernière parution, «Tout président bien portant est un malade qui s’ignore».

Du côté du palais présidentiel de Kossyam, le change a été vite donné avec la présence du président Compaoré à la Journée nationale du paysan (JNP), et de sa visite éclair à Yamoussoukro en Côte d’Ivoire. Et encore récemment avec le 12ème Conseil national de lutte contre le Sida, présidé par l’enfant terrible de Ziniaré.

Mais ce qui agace davantage la population, c’est cette omerta entretenue sur sa santé. C’est du reste cette loi du silence sur la santé du chef de l’Etat qui nourit rumeurs, polémiques et autres supputations.

On se rappelle également cette réaction du ministre de la communication, porte parole du gouvernement Alain Edouard Traoré, qui demandait «pourquoi les Burkinabè cherchent les problèmes là où il n’y en a pas?».

De son avis, ce sont des « fictions » et des « interprétations » sur la santé du président qui, sembe-t-il dispose encore du punch nécessaire pour le pouvoir d’Etat.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir